Fête de la Musique 2012 le 16 juin à Ancey


Les conditions étaient réunies pour faire de cette 16ème édition, une fête de la musique réussie...Au programme très éclectique s'est ajouté la magie d'un ciel clément ou la chaleur a rempli le cadre champêtre notre village... Du coup, la Place du Pasquier s’est remplie très tôt dans la soirée offrant aux groupes des premiers passages un réel accueil enthousiaste... Les spectateurs sont venus nombreux , tôt et sont restés tard... Il a donc régné une chaude ambiance sous le chapiteau restauration qui, animé par une bonne équipe de plus en plus rôdée, a su proposer un service de qualité ! Sous la buvette, même si les températures n'étaient pas à leur maximum pour la saison,  le service  n'a pas connu de moment de répit  et les bénévoles n'ont pas chômé!...

La soirée a commencé par une succession de passages libres ou  nous avons pu découvrir les enfants du village, Simon, Eliette, Louison, Samuel, Lucie, Pauline, Emilie, Elian, Mathis et Mathilde... et ceux que j'aurais oublié!

Puis le public a pu découvrir le jeune groupe Hope Rock tout droit venu du village voisin de Lantenay... Les quelques 300 spectateurs arrivés aux premières heures ont fait une ovation à cette formation prometteuse.

Le passage de The Scientist Monkey apportera toute l'originalité d'un musicien seul sur scène avec sa guitare et des textes à ne pas mettre dans les oreilles de tout le monde!

Viendra ensuite Amy Noria jeune artiste dijonnaise auteur-compositeur... Dans un style Rock, Amy nous a délivré ses textes pleins d'engagements naviguant dans univers bien à elle, livré sans honte, noirci par un monde plein de combat, de défi etd'angoisse. Après un premier album en 2010 "Au delà des apparences", Amy Noria concilie comme elle peut, sa passion de la musique et la poursuite de ses études...
Puis l'Atelier danses de Pont de Pany a rassemblé tout le public autour de la piste... un grand moment de danses africaines très rythmées qui a mis le feu à la soirée... un peu comme Anc'break pouvait le faire autour du hip hop il y a quelques années passées!

Juste avant de retrouver le classique passage trad de la soirée... Suzanne et son harmonica a démontré une nouvelle fois qu'il n'y a pas d'âge pour participé! Bravo à elle !

Pas une seule fête de la musique sans ce moment magique ou petits et grands danseurs se donnent la main autour de ces danses traditionnelles d'ici et d'ailleurs! Pour ce , le comité des fêtes avait convié le groupe voisin des Passe-Montagnes qui n'a pas caché sa surprise de voir quelques 200 personnes s'amuser sur la piste de danses!

Avec le passage de Farafina Foli l' Atelier Percussion de Fleurey, nous sommes retournés dans la chaleur des rythmes africains! Un grand moment que nous a proposé ce groupe accompagné de 4 danseuses et qui a su aussi mettre le feu dans une nuit de plus en plus chaude... 

Il en fallait guère plus pour qu'un public impatient de les revoir, retrouve les Bouly's. Après une absence de trois ans, quel plaisir de retrouver nous amis boulysiens! La piste de danses n'a pas suffi pour contenir une foule hystérique... l'ambiance était à son comble. Merci encore à ces musiciens qui venaient à Ancey pour la 7ème fois et en terrain conquis!

Après ces moments de folies et pour clore cette édition 2012, on craignait que ce soit très dur pour nos deux artistes de Black&Beautiful. Et bien, même si l'heure avancée de la nuit avait déjà vidé un peu le Pâquier, nos deux filles ont su rebondir et proposer un programme très attrayant! Si bien qu'à 2 heures du matin, il y avait encore plus de 300 personnes pour les écouter, chanter et danser!

Alors, merci encore à tous les artistes sans lesquels cette soirée ne pourrait exister... et qui viennent à Ancey pour le plaisir de jouer. Grâce à eux, il a régné une belle ambiance pour cette 16ème édition qui a présenté une de ses meilleures programmations aux dires d'un public qui a été une nouvelle fois conquis par la diversité des musiques abordées ….

Merci encore et encore à Anthony, entouré de Philippe, Nicolas et Daniel pour leurs participations, leur excellent travail de sonorisation et d’accueil des musiciens.

N’oublions pas, bien sûr, tous les artisans de l'ombre, les bénévoles du comité et les extras qui nous ont aidé comme Jean Claude, David ou encore, Gilles Fabre qui nous a fait un bon travail sur la desserte électrique des différents points stratégiques... Un repas champêtre a finalement clos la fête le dimanche après-midi et toutes les personnes présentes ont enfin trouvé quelques instants de repos…tout en dressant un premier bilan !